Ford vous dit: attention aux lendemains de veille


Nous avons tous, un jour ou l’autre dans notre vie, abusé des bonnes choses, et devoir affronter un interminable mal de tête le lendemain. En citoyen responsable, vous savez bien que vous ne devez pas conduire avec les facultés affaiblies. Mais saviez-vous que conduire dans un état de lendemain de veille est presque aussi dangereux?

C’est pour le prouver que Ford a fait appel à la firme allemande Meyer-Hentschel dans la création d’une combinaison de «lendemain de veille». Les chercheurs ont en effet voulu reproduire la condition dans laquelle on se retrouve après avoir été un peu trop généreux sur la bouteille.

Ainsi, en plus du mal de tête, on aura de la difficulté à se concentrer, une fatigue évidente, et tout cela même si les limites du taux d'alcoolémie sont acceptables.

Pour simuler cette condition, les spécialistes ont créé une combinaison qui pèse pas moins de 17 kilos. Elle comprend une veste spéciale, des poids aux poignets et aux chevilles, une casquette, des lunettes, et un casque d’écoute. Les divers éléments de cette combinaison simulent les symptômes classiques d’un lendemain de veille, comme la fatigue et des difficultés à se concentrer. Le casque d’écoute lesté et des lunettes simulent également les vertiges et les troubles de la vision associés aux maux de tête.

C’est pour sensibiliser la population à ce phénomène que la combinaison a été présentée aux médias québécois en compagnie du président d’Éduc’Alcool, monsieur Hubert Soucy. La combinaison, jumelée à la combinaison «facultés affaiblies» développée l’année dernière, est utilisée dans le cadre de l’Académie de conduite Ford qui s’adresse aux jeunes conducteurs.

Une étude complète sur les conséquences de la conduite un lendemain de veille est disponible à l’adresse: http://www.psychologicalscience.org/news/motr/driving-with-a-hangover-just-as-dangerous-as-driving-drunk.html

Lendemain de veille


help desk software Choix de pub