Hybride, branchable ou électrique?


La mode est aux voitures électriques. On en entend parler partout mais parfois, quand on écoute les spécialistes, on a un peu l’impression qu’ils parlent chinois. Entre les piles à combustibles, les BEV, les PHEV et les plug-in, on y perd un peu son latin.
Voici donc un petit lexique qui vous permettra de vous y retrouver dans les méandres des voitures électriques, et qui vous permettra de mieux apprécier les nouveaux produits Ford dans l’avenir.

BEV
Ou Véhicules électriques à batterie. Ce sont simplement des voitures 100% électriques qui n’ont aucune autre forme de support. On les branche sur des bornes de recharge dont la puissance varie, et dont la durée de recharge est généralement de quelques heures. Elles disposent d’une autonomie variable, mais ne peuvent faire appel à aucune autre source extérieure.

EV avec prolongateur d’autonomie
Ces véhicules 100% électriques disposent d’une autonomie électrique moindre après avoir été branchée, mais ils traînent une génératrice sous la forme d’un moteur à essence dont le rôle est de recharger la batterie. On peut ainsi parcourir quelques centaines de kilomètres, mais il faut accepter de mettre de l’essence.

Plug-in ou hybride branchable
Ces voitures ont une autonomie électrique limitée, chargée par un branchement sur une borne. Une fois la batterie vidée, un moteur à essence embarque pour propulser la voiture, et non pour recharger les piles embarquées.

Hybride
Ici, électricité et essence font cause commune. On ne branche pas la voiture, la recharge étant assurée par la récupération de l’énergie du moteur et celle du freinage. Généralement, les départs se font en mode électrique, mais l’électricité ne sert que de support au démarrage et au besoin supplémentaire de puissance.

Piles à combustible ou Fuel cell
La technologie est moins répandue, et dans les faits, aucun véhicule de ce type n’est encore vendu au Canada. Concrètement, on fait le plein d’hydrogène sous pression dans un réservoir protégé (il ne faut que quelques minutes). L’hydrogène traverse ensuite une paroi pour se mélanger à l’oxygène, cette réaction créant de l’électricité et ne laissant derrière qu’un résidu d’eau.

Vous aurez compris que toutes ces technologies ont évolué à des rythmes différents. Mais toutes ont une chose en commun: elles diminuent les émissions polluantes de façon spectaculaire. Alors préparez-vous, car ces technologies seront votre avenir!

véhicule hybride


help desk software Choix de pub