Le Ford Ecosport, vedette du salon de l'auto de Montréal


Ford a le vent dans les voiles. Les ventes sont au rendez-vous – Ford a été le constructeur ayant vendu le plus de véhicules au pays en 2016 – et la tendance semble vouloir se poursuivre pour 2017. Pour y parvenir, il faut cependant que le manufacturier offre les véhicules qui répondent aux besoins des consommateurs.

C’est exactement ce que la Ford Canada fera d’ici quelques mois en offrant le Ford Ecosport, un petit multisegment présenté en grande pompe au Salon de l’auto de Montréal, après avoir fait une entrée remarquée au salon de l’auto de Los Angeles à l’automne dernier.

L’Ecosport, comme l’a dit le directeur général, région du Québec, Pierre Trudelle au moment du dévoilement, est la réponse aux exigences des conducteurs de la génération des Milléniaux, ceux qui veulent une conduite agréable, de l’espace, de la polyvalence et du style, tout cela à un tarif plus que raisonnable.

Il faut dire que le petit Ford EcoSport est intéressant. Basé sur la Ford Fiesta, il ajoute une allure surélevé de petit utilitaire sport. Il est même livrable en version 4 roues motrices, à la condition que l’acheteur opte pour le moteur 4 cylindres 2.0 litres. Une version traction est disponible avec un moteur 3 cylindres 1,0 litre EcoBoost déjà connu. Les deux sont jumelés à une boite de vitesse 6 rapports.

Au total, quatre versions seront au menu, allant de la version S de base à la version Titanium, plus haut de gamme. Quelque part au milieu, une version appelée SES plus sportive, dotée de suspensions adaptées à une conduite plus dynamique, et surtout profitant d’un esthétisme plus spectaculaire.

Parce que l’on vise les Milléniaux, on ne pouvait abandonner les technologies branchées. Le Ford EcoSport dispose donc d’un système Sync3 de dernière génération, en plus d’un écran de 8 pouces logé au haut de la planche de bord, et disposé comme s’il flottait. Il est évidemment compatible avec Apple Car Play et Android Auto.

Et c’est Bang et Olufsen, une compagnie hautement reconnue, qui sera responsable du système audio.
Il faudra attendre jusqu’en 2018 pour rouler en Ford Ecosport, mais vous avez jusqu’au 29 janvier 2017 pour vous rendre au Salon de l’auto de Montréal pour le découvrir en primeur canadienne.

Ecosport


help desk software Choix de pub